Méditer : Shiné ou calme mental – ouvert à tous

La méditation a pour objet de pacifier l’esprit et de le clarifier : il s’agit de cultiver l’assise et la présence. Au-delà de la détente, elle est un entrainement progressif et adapté à chacun pour reconnaître ses fonctionnements afin d’être plus libre ; c’est pourquoi les bienfaits de la méditation peuvent se décliner dans le quotidien.

Les pratiques

Les pratiques suivantes sont accessible aux personnes déjà engagées dans la voie bouddhiste, il se fonde sur une éthique juste, la motivation d’éveil caractérisée par l’amour et la compassion et suppose d’avoir reçu la transmission d’un maître qualifié

Tchenrézi

Une divinité de méditation exprime les qualités de l’esprit éveillé présent en chacun. Tchenrezi représente la compassion universelle et om mani pemé houng est le mantra qui lui est associé. Méditer sur Tchenrezi dissipe les obscurcissements et fait mûrir en nous la compassion

Milarépa

Milarepa (1040-1123), saint, poète et ermite, est l’exemple même de celui qui, à travers le don de son être au chemin et au bien d’autrui, a réalisé l’éveil « en un seul corps et une seule vie ». Porteur de l’influence spirituelle de la lignée de transmission, son gourou yoga (union avec l’esprit éveillé) ouvre notre esprit à sa propre richesse. Ce rituel est pratiqué à chaque pleine lune

Gourou Yoga du XVIe Karmapa

Grâce à la dévotion du disciple et l’influence spirituelle du maître, le Gourou Yoga conduit l’esprit à reposer dans son état naturel à travers l’union avec celui du maître, ici le XVIe Karmapa.

« La méditation est un entraînement à la non-distraction de l’esprit. Par celle-ci, nous nous entraînons à ne pas suivre les mouvements qui traversent l’esprit en permanence, que ce soient les pensées, les idées, les souvenirs, les images, etc. En même temps, l’esprit est conscient, présent à lui-même

Lama Jigmé Rinpoché

 Pratiques régulières

Méditation guidée ouverte à tous (calme mental ou shiné) :

Tous les lundis à 20 h 30

Pacifier l’esprit pour le clarifier : cultiver l’assise et la présence. Au-delà de la détente, il s’agit d’un entrainement progressif et adapté à chacun pour reconnaitre ses fonctionnements afin d’être plus libre.

Pratique de Tchenrézi (compassion universelle) suivie par la pratique du Guru Yoga du XVIe Karmapa)* :

Tous les jeudis à 20 h 30

Courte pratique de Milarépa* :

Une fois par mois

* ces pratiques sont accessibles aux personnes déjà engagées dans la voie Bouddhique

Groupes d’études

une fois par mois